Initialement prévu le 1 janvier 2019, le combat Modou Lô-Balla Gaye 2 est renvoyé au 13 janvier. Le promoteur, Gaston Mbengue, s’explique dans cet entretien avec Seneweb.

 

Modou Lô-Balla Gaye 2 était initialement prévu le 1  janvier 2019. Pourquoi avoir repoussé le combat au 13 janvier ?
Nous avons repoussé la date à cause de l’installation tardive du Cng. Il ne nous restait que trois dates : les 13, 20 et 27 janvier 2019. Je voulais le 27, mais les deux camps ont penché pour le 13, et je me suis aligné.

 

Qu’avez-vous prévu d’ici au 13 janvier pour “vendre” le choc ?
Samedi, on va à Kaolack avec les deux lutteurs. Nous serons à la place Cœur de Ville pour leur face-à-face. À partir de la semaine prochaine, on va élaborer un programme serré, qui nous mènera au combat. On aura encore peut-être deux ou trois face-à-face.

 

 

Des nouvelles des lutteurs ?
Balla Gaye 2 est rentré de Paris. Modou Lô rentre ce soir (lundi 10 décembre) d’Espagne. Les deux lutteurs sont mobilisés. D’ailleurs, on se demande si le combat pourra tenir à l’Arène nationale. Nous voulons organiser le combat là-bas, mais il faudra que l’État mette la main à la pâte.

 

 

Donc, il est possible que le combat se tienne ailleurs qu’au niveau de l’Arène nationale ?
Bien sûr. Soit on a un accompagnement de l’État, avec des mesures de sécurité exceptionnelles, et on prend l’Arène nationale, soit on va à Léopold Senghor. Ce combat, c’est Gaston Production, mais c’est une affaire du Cng, donc de l’État.

Macky Sall assistera-t-il au combat ?
Pour la date du 1 janvier, sa présence était garantie. Mais pour le 13, il faudra revoir tout cela. Vous savez que l’agenda d’un président de la République est millimétré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here