Le parti « Rewmi », de Idrissa Seck, se prononce sur la situation du pays. Le parti entretiendra la presse sur les raisons de leur boycott du 62è Congrès de l’Internationale Libérale prévu du 29 au 30 novembre 2018.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here