Dix-sept jours après la mort de Cheikh Ndiaye, cet homme qui aurait été brûlé vif par son épouse aux Maristes, la suspecte, Aïda Mbacké, n’a toujours pas été entendue par les enquêteurs. La raison ? Son médecin s’opposerait à son audition au motif que sa patiente serait atteinte de troubles psychiques et que son audition pourrait la faire basculer.

 

Selon Libération, qui parle de l’affaire dans son édition de ce mercredi, les enquêteurs, dubitatifs, commencent à se poser des «questions légitimes» sur la fiabilité du diagnostic du médecin. Le journal renseigne qu’ils ont interrogé le médecin sur procès-verbal pour le mettre devant ses responsabilités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here