Le ministre de l’Intérieur s’est prononcé sur le retrait de l’accord de siège à Lead Afrique Francophone, qui finançait irrégulièrement son partenaire Y en a marre.

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, invoque des « manquements».

« Le ministère de l’Intérieur avait relevé des manquements aux réglementations en vigueur », précise à Jeune Afrique le ministre Aly Ngouille Ndiaye. C’est dans ce contexte qu’une « vérification administrative » a été ouverte en juin, laquelle, toujours selon le ministre, a « révélé une violation des règles relatives aux financements des associations impliquant l’association sénégalaise Y en a marre, l’association étrangère Lead Afrique francophone et les ONG Oxfam et Osiwa ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here