content_image

“Assassinat de Karim” : Seydou Diouf n’a “jamais été au courant”

Désigné dans un communiqué du parti de Samuel Sarr (Libéralisme social sénégalais, LSS) comme celui qui devait prendre la tête du ministère de l’Énergie, si le projet d’assassinat de son titulaire de l’époque, Karim Wade, avait abouti, le député Seydou Diouf dément l’information.

“Je tiens à informer l’opinion nationale et internationale que je n’ai jamais été au courant d’un tel projet, s’il a existé, indique le président de la commission des lois dans un communiqué parvenu à Seneweb. Les propos contenus dans cette déclaration n’engagent que leurs auteurs. En tout état de cause et en rapport avec mes avocats, je me réserve le droit de donner une suite à cette grotesque affirmation.”

Dans une déclaration largement diffusée dans la presse, le service de communication du LSS affirme que le 27 juin 2011, des libéraux  voulaient assassiner Karim Wade et faire porter le chapeau à l’opposition. “Le projet a été éventé”, renseigne le communiqué. Qui signale que Seydou Diouf était pressenti pour remplacer le fils de Wade au ministère de l’Énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here